dimanche 26 août 2007

du plaisir dans la variété des coureurs

ou bien dans le désordre, la variété des plaisirs des coureurs.
Lundi, la reprise de mon travail salarié va m'accaparer un maximum, je ne m'en plains pas, c'est la vie! elle est faite de contraintes, de choix mais aussi de plaisirs. Il y a des gens qui ont une vie sans surprise, sans objectifs, éternellement dans la continuité, ils ne se posent peut-être pas la question: "est-ce que je m'ennuie ?". Le coureur qui s'entraine n'a pas le temps de se poser la question est-ce que je m'ennuie; quand il n'a pas de plan, il se pose souvent la question:" quelle séance vais-je faire ?", sauf bien sûr s'il fait partie d'un groupe et suit les consignes d'un meneur de bande ou d'un entraineur. Dans mon cas qui suis entraineur et coureur, j'ai la chance d'avoir une multitude d'expériences de vécus de cette période de rentrée après le repos estival. C'est la rentrée scolaire en vue pour les jeunes et c'est le démarrage des plans marathon pour ceux qui ont choisi par exemple, La Baule le 7 octobre ou Dunkerque le 14 octobre.
Ceux de La Baule en sont à la fin de leur deuxième semaine de préparation spécifique, ceux de Dunkerque viennent ce Week-End de boucler leur première vraie sortie longue .
En plus d'avoir la chance d'avoir un bon groupe à encadrer, le hasard et ma façon de faire m'ont amené à coacher des coureurs proches de chez moi avec qui je peux faire assez souvent des séances et aussi des marathoniens éloignés voire très éloignés que je vois très rarement.
Grace aux courriels que nous échangeons, les locaux et les distants sont ainsi sur un pied d'égalité, nous pouvons partager des expériences semblables mais toutefois différentes et c'est en celà que moi, l'entraineur trouve énormément de plaisir dans la variété des réactions à mes consignes d'entrainement. Cette fin de semaine pas mal se sont tapé des longues fractions à allure spécifique marathon, suivis le lendemain d'une sortie longue.
Hier, samedi matin, j'ai fait une séance avec mes plus anciens athlètes, ceux qui ont connu leur premier marathon avec plan structuré et avec suivi en direct sur le stade ou sur les routes; même si cela fait quelques années que nous démarrons ensemble des séances "dures" en vue du marathon, ils me confiaient et moi je pensais la même chose : "quel plaisir de s'y mettre, de faire une séance qu'on pensait ne pas pouvoir supporter et à la finale, nous étions bien sûr fatigués mais contents de ressentir à nouveau cette fameuse allure rapide qui devra être tenue ... 42,195 kms". Nous n'avons pas tous vécu la séance de la même façon car le piège dans les séances en groupe c'est le gars qui est plus fatigué que les autres qui essaie de suivre et qui ... ne tient pas.
Nous sommes coutumiers du fait alors ce dimanche matin, nous nous sommes retrouvés pour la sortie longue avec 1h30 de footing tranquille à allure très très lente, déjà pour récupérer d'hier et aussi parce que nous avons intégré une bonne partie à allure marathon. Sur ce coup, chacun a couru à son allure et cela n'a pas été une sinécure. Le principe c'est de faire de l'allure sur la fatigue de la séance de la veille et cela dans la fin de la longue. C'était réussi. Sur le moment, je n'en voulais plus, mais au bavardage de bilan de fin de séance, le plaisir était encore là, le mental est très bon.
Pour revenir à la variété des coureurs, il y en a qui ne supportent pas des plans structurés, ils doivent se sentir stressés ou trop contraints, ceux-là, c'est la vie, ne peuvent pas rester dans mon groupe. Pourtant, dans le même registre de la variété, je suis pour que dans une année, il y ait des périodes avec des plans mais ceux-ci sans réréfence au chrono, à la VMA, ..., juste des consignes de variété de séance (vma courte, longue,côtes,footing,fartleck, longue) où le coureur peut se fixer des objectifs de "beauté du geste" de l'aisance respiratoire, du relâchement ...
Il y a des coureurs qui s'entrainent plus que d'autres, c'est à dire qu'ils ne font pas le même nombre de sorties par semaine. Pour toujours enfoncer le clou, j'ai tendance à le répéter encore et encore, plus il y a de sorties et plus on ajoute des séances de récupération, des footings lents. Il est rare de voir des plans pour des athlètes de très bon niveau (biquotidien systématique) , mais je peux vous assurer que plus il y a de séances plus c'est facile de les varier mais plus ça va et plus la proportion des footings lents est grande.
Voilà, alors que certains ne feront un marathon que fin novembre, donc ils sont en période de préparation générale avec ou sans plan, nous sommes un grand nombre à entrer dans la préparation spécifique, il y aura progressivité dans le volume des séances, ce ne sera pas tous les jours de la rigolade, mais j'ai une pensée à mes athlètes qui sont loin et je suis sûr qu'ils pensent comme moi: "nous allons nous faire plaisir à tout faire pour être le mieux préparé possible pour notre prochain marathon".
Dans le groupe, il y a donc des objectifs différents (il y a des semis en préparation), des dates différentes, des motivations différentes, certains veulent des podiums, d'autres juste terminer "pas cassé", j'ai du plaisir à animer cette variété de coureurs et avec leur personnalité propre, leurs certitudes, leurs doutes, leurs forces et leurs faiblesses ceux-ci ont des plaisirs différents mais à l'entrainement et en compétition, il faut toujours garder ces plaisirs.

4 commentaires:

Serge a dit…

Salut Charlie,
Tres beau commentaire, j' ai eu les mêmes sensations dans la partie allure marathon à la fin de la sortie longue. Ca fait quand même mal aux pattes et on est content quand ca s'arrete. Les 10' DE RAC sont les bienvenues.Le plaisir est partagé Charlie, je suis content de faire partis de ton groupe de coureurs.
Merci
bye a+

Anonyme a dit…

je partage tout à fait , j'ai retrouvé le plaisir de courir avec ton aide , j'ai été bas , tu m'as aidé à remonter , beaucoup aidé. Je me sens bien , de mieux en mieux et c'est grace à toi et à tes compétences à ta gentillesse , moi aussi je suis content , très content même de faire partie de ta jolie équipe.
Content de te revoir parmi nous , tes commentaires nous ont manqués.
Merci charlie

thierry a dit…

Les vacances sont belles et bien terminées et la préparation pour le marathon de Dunkerque vient tout juste de démarrer. "L'allure Marathon", je la guettais depuis plusieurs jours et ça y est, je l'ai retrouvé pour de vrai, ce week end lors de la sortie longue... Au final, ça respire la joie, le plaisir, la motivation et l'exitation. Je guettais aussi, comme plusieurs j'imagine, le retour de Charlie, car sans lui ce parfum n'aurait sans doute pas les même saveurs.
Merci Charlie et bon courage pour la reprise.
Thierry

JMD a dit…

Un bon plan même si sur l'allure marathon je suis toujours un peu trop rapide, le plan me permet de suivre car sans lui, je suis perdu.

Merci Charlie pour ce suivi a distance

A dunkerque donc

Jmd