mercredi 22 août 2007

ne pas se décourager en comparant des séances

me voilà de retour,
passé par le début de la route des vins d'Alsace, qui part de Marlenheim non loin de Strasbourg et se termine vers le sud en dessous de Colmar, en villégiature à me promener sur les crêtes marquant la frontière avec la Lorraine, la ligne bleue des Vosges, j'ai rechargé mes batteries.
Le bonheur est aussi fait de rencontre et mon ami Serge de Marlenheim m'a superbement accueilli et m'a aussi montré son terrain de jeu, il y a de quoi faire des sorties longues sur de belles pistes cyclables et quelques dénivellées dans les vignes.
Même si nous nous échangeons pas mal de courriels avec des courbes de FC et des CR avec les sensations, rien ne remplace une soirée à communiquer en direct.
Après avoir beaucoup couru avec des pentes avec des pourcentages à deux chiffres, j'ai retrouvé mon canal, ses bornes, mon stade de Courtemanche et son bon tartan.
Mais voilà, il a le mérite d'être très bien mesuré !
Donc si je me réfère à une courbe brute d'un 5000m que j'ai couru ce matin "au seuil" c'est à dire en étant à fond sans exploser, j'ai fait 4'15 au kilo à ène moyenne de 169 pulses.

si maintenant, je prend les marques que j'ai faites tous les 400m, cela donnent encore plus d'informations.

D'abord, le maximum atteint a été de 179, ensuite, on voit que les moyennes cachent le fait qu'au début la FC monte tranquilement et diminue la moyenne. Sur la fin, la FC est réellement à 177.

La première conclusion est qu'actuellement à 177 je suis au tquet donc si je passe au dessus, c'est la zone rouge, si ensuite je regarde l'allure, cela correspond à mon dernier 10km et comme par hasrad, cela correspond aussi à mon dernier palier du test Delerue.
Il y a quelques années, c'était à cette allure que je m'entrainais en spécifique marathon, d'ailleurs c'était mon allure au passage au semi. Si je ne faisais que comparer brutalement les allures, je pourrais déprimer car cela voudrait dire que je ne peux espérer tout au plus tenir un 15km à cette allure.
Par expérience, je sais et mes athlètes doivent se le mettre dans le crâne que nous sommes au début du plan spécifique marathon et que les séances de travail spé semi sont vécues comme de l'allure 10km et que l'allure spé marathon est aussi vécue comme de l'allure semi.
Il nous reste 5 à 6 semaines pour nous préparer à être ... des marathoniens, c'est à dire courir longtemps et vite.

2 commentaires:

Serge a dit…

Salut Charlie,
Superbe soirée que nous avons passés ensemble,nous esperons sincerement Sylvie et moi qu'il y en aura d'autres. Content à nouveau de lire tes commentaires sur ton blog cà commencait par manquer franchement.
merci Charlie a+.

Alain a dit…

Charlie : Le retour ;-)
Pas pour moi toujours en congés
Oui je sais, je suis un gros flemard