dimanche 25 mai 2008

marathon du mont st michel

Nos champions de France de marathon par équipe Vétérans se sont alignés sur le parcours allant de Cancale au Mont St Michel. Ce sont donc andré Sicot, franck Poirier, Laurent Deshayes et emmanuel Cerisel (champions 2008 à Sénart) qui ont été rejoints par eric Demeulemester (champion 2007 à Dunkerque) pour constituer une équipe du club JA Melesse. Le record du parcours n'a pas été battu. Les conditions ne semblent pas avoir été très favorables à l'ensemble des coureurs. Les chronos de Melesse vont de 2h37 pour éric à 2h53 pour le dernier équipier.
Etant actuellement plus habitué à regarder qu'à courir, j'ai pris des photos au départ et à Beauvoir.

Sur le site de courir en bretagne vous avez 3 excellentes galeries de photos de Christian Delerue

Les photos ne le montrent pas mais vous vous doutez que ceux qui ont enchainé deux marathons à 3 semaines d'intervalle sont très fatigués, c'est par exemple un chrono de 2h39 ou même 2h53 au lieu de 2h31 . Certains m'ont dit : "plus jamais çà", d'autres plus habitués à faire plusieurs marathons à la suite: "je ne ferai pas çà l'année prochaine".
Ce sont de grands garçons, ne sont-ils pas vétérans ? alors ils assument quand ils font des erreurs mais c'est comme souvent après un marathon, on se dit:"qu'est-ce que j'ai eu mal, plus jamais çà" ça dure pour certains 3 jours pour d'autres 3 heures et ensuite on se dit:" à quand le prochain ?". Non quand même pas à CAEN !!!
Espérons que nos champions n'iront pas au marathon de la liberté, car même si c'est une belle course, ils doivent récupérer !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

trop trop fort c'est véterans de la ja melesse , ils aiment les marathons par tout les temps.

bonne récup a vous........

il faut que le marathon du mont st michel change de date pour qu'il fasse un temps de cochon .

Sadok a dit…

Ce qui fait la magie du marathon c’est aussi l’incertitude de la météo.

C’était pas l’enfer du nord mais l’enfer de l’ouest.

Le souvenir restera gravé à jamais et je suis persuadé qu’on en gardera que le bon côté.

Chapeau à tous les marathoniens obstinés et passionnés et aussi aux coachs dont certains ont chaussé les running et d’autres n’ont pas résisté à la tentation d’aller sur place vivre l’évènement en prenant des photos.

Anonyme a dit…

franki
j'en ai bavé aprés le 30émekm mais c'était prévisible étant bléssé depuis sénart , j'avais repris les footing 6 jours avant le départ . ma fc dérivait dangereusement et faisait le yoyo ce qui n'était pas le signe de la grande forme . bon, le principal etait d'être à l'arrivée sans bobo et pour le reste c'est repos avant de reprendre un entrainement structuré .

Anonyme a dit…

oui ils sont très forts les vétérans de melesse , mais j'ai peur qu'ils tirent beaucoup sur la corde , les entraineurs "rabachent " tellement qu'il faut récupérer après un marathon et là on voit l'inverse ,enfin ils ont sans doute une constitution et une récupération au dessus de la moyenne , donc je ne ferai pas comme eux moi c'est récup 3semaines avant de reprendre des petites distance . bravo encore pour eux et bonne récup