lundi 16 juin 2008

le plaisir de rencontrer des coureurs d'exception

Voilà,
c'est une semaine de travail presque comme les autres qui a démarré ce lundi matin. Si j'étais grognon, je pesterais car le travail m'a bien épuisé et d'habitude j'essaie d'aller faire un footing tranquille de récupération, mais c'est ainsi, ma cheville ne m'a pas laissé tranquille. Hier, dimanche matin j'ai fait ma sortie la plus longue depuis longtemps ... 1h05, ça avait l'air d'aller, j'étais content mais dans la soirée alors que je me dirigeais vers la gare, est-ce la non-envie d'aller sur Paris ou bien la fatigue de la sortie ? la constatation était simple, je boitais et ce lundi je boitais encore.

Tant pis, je ne retiendrais que ce court week end dans mes bases bretonnes pour me remonter le moral.

Samedi, cela a été la fête, Langueux ville bretonne qui donne sur la baie de St brieuc accueillait le championnat de France de 10km.

En regardant les photos, je me suis aperçu qu'il y avait même des copains camarades de promo d'entraineur. Ne boudons pas les plaisirs simples, j'ai fait la bise à des copines qui venaient de loin, au delà de nos contrées bretonnes; il faut dire qu'il y avait du monde qui venait de Roanne, de Monaco, de Paris, du Berry des ch'tis ... , il y avait des accents de partout.

Mes amis qui ont couru ont été fiers de se battre, de s'arracher même s'ils terminent dans l'anonymat du peloton, c'est toujours un honneur que de participer au France. Le chrono est accessoire, un championnat, c'est l'homme à homme, on donne tout et même si on est 50ème ou 173ème on va au bout de ses possibilités et sur le final on a la place qu'on mérite.

Certes, il y a eu chez les vétérans des gars en 30', chez les filles des championnes en 34' et chez les super-rapides des avions en 28'45, ... Par respect de ces athlètes je les cite:
Taibi Essaïd (Ena Angers) en 30'35 champion de France V1
Carmen Oliveras (Sco Ste Marguerite Marseille) en 34'01 championne de France
El Hassan Lahssini (Ales Cevennes Athletisme) Champion de France en 28'45,
Loic Letellier (U.s.o Mondeville) vice-champion en 28'49

Néanmoins je dirigerais les feux de la rampe sur nos amis en photos,

André Lambert +de 70 ans
avait déjà terminé premier dans sa catégorie au championnat de France de marathon à Sénart en 3H30, samedi il fait 3ème en un peu plus de 44 minutes.

Armand Tandé + de 60 ans s'est qualifié en 33'55 et samedi, n'étant pas en forme il termine deuxième en 34'59.

C'est vrai que sur ce coup, je suis un tantinet chauvin, je vante l'exploit de deux bretons de l'Athlé Pays de Fougères, mais c'est ainsi, ils sont très sympathiques et comme ils sont voisins cela facilite la discussion.

André me confiait qu'après le marathon il avait bien récupéré (il a baissé l'entrainement) et n'était pas un adepte de beaucoup de sorties par semaine. Il doit avoir raison, il a commencé à courir vers les 40 ans et trente ans après, on peut assurer qu'il est bien conservé car ce n'est pas donné à tout le monde courir un marathon en 3h30 soit à plus de 12 km/h.

Armand est un très ancien de la course à pied, il a commencé à 19 ans, donc il a plus de quarante années de pratique, en V2 il tournait encore en 32'30 au 10km. En faisant un rapide calcul, il n'a "perdu" qu'1'30 en à peu près 10 ans. Il m'a confirmé qu'avec l'age le stade est ... un vieux souvenir, on peut très bien se faire plaisir à aller vite en courant 6 fois par semaine et sans mettre les pieds au stade. Je rajouterais: quand on aime avoir des sensations aériennes, on peut tout aussi bien aller en nature et courir de temps en temps vite sans chrono et sans mesurage.

Pour donner ma petite note "conseil", on doit varier les plaisirs en s'adaptant à ses possibilités, ses envies et je le répète encore, il faut savoir tourner tranquilement la plupart du temps pour de temps en temps aller vite. Bien sûr, l'age aidant on n'a plus besoin de chercher à tout prix à se faire mal sur les séances de fractionné.

Voilà, j'ai rencontré des coureurs d'exception, d'habitude je parle essentiellement de ceux que j'entraine qui font des séances dures voire très dures une ou deux fois dans la semaine mais sur ce coup, même s'il vont plus vite qu'André et Armand, ils sont admiratifs et d'autres vétérans que j'entraine apprécient quand je leur donne des exemples à suivre. En tous cas nous avons encore une fois l'illustration qu'il y a de quoi se faire plaisir en course à pied et cela ... encore longtemps ... j'espère.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bruno C

André je ne le connais pas , je le vois sur tous les podiums et quand je vois son visage , sa joie de vivre , je me dis que j'aimerai être comme lui et ça me donne envie de continuer très longtemps !!

J'ai eu plaisir de discuter un peu avec Armand sur la ligne de départ et il me faisiat part de son inquiétude car il avait mal au dos depuis le jeudi . Ce qu'il réalise et tout simplement formidable !!

Jaimerai ajouter à ses 2 "monstres" Dédé avec qui j'ai discuté aussi avant le départ , on a bu une bière ensuite avec Charlie et Bruno R et la je suis tout aussi admiratif par tout ce qu'il réalise lui aussi , à ces 3 champions je dis bravo et respect , contunuez de nous faire rêver.

Sadok a dit…

C’est bien ton hommage aux V3 et V4. Ils ont pu vivre et participer, en toute équité, au championnat de France en étant classés dans leurs catégories d’âge respectives.

Les meilleurs ont eu droit au podium et aux honneurs qu’ils méritent.

Ils ont tout autant de mérite à courir que les plus jeunes si ce n’est davantage.

Ils sont la mémoire de la CAP et constituent pour nous des modèles.

Il faut tout faire pour leur permettre de courir et de concourir normalement sans discrimination.

Dommage qu’il n’e soit pas ainsi pour les cross où, comme tu le sais, on ne court que dans une seule et unique catégorie vétéran que l’on ait 40 ou 80 ans.

De fait, les V3 et V4 comme Armand et André sont passés à la trappe et enterrés au nom d’une réglementation que je trouve tout à fait déplacée.

Contrairement à ce que je t’ai annoncé, je vais quand même reprendre une licence l’an prochain mais je bouderai et boycotterai désormais les cross à cause de cette réglementation stupide.

Respect Charlie.